Le chiffre de la semaine - FO Hebdo

15 300 CDI-I : l’hybride boosté par la loi Rebsamen

, Michel Pourcelot

Recommander cette page

C’est le nombre de personnes qui travaillaient en CDI-intérimaire fin février, en France, selon les récents chiffres de Prism’Emploi, qui regroupe les entreprises d’intérim. Un tiers d’entre eux a moins de 25 ans et 52 % sont des ouvriers non qualifiés, embauchés à 51 % dans l’industrie. Un autre tiers est constitué par des ouvriers qualifiés et un peu plus de 15% de cadres et professions intermédiaires.

Customisation gouvernementale

Lancé en mars 2014, avec un objectif de 20 000 signatures d’ici 2017, le CDI-I, contrat hybride entre le CDI et l’intérim, avait eu peine à démarrer, mais le nombre a doublé en 2016 par rapport à 2015 après avoir été boosté par son intégration dans la loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l’emploi, dite loi Rebsamen, en 2015. Cette dernière a porté de 18 mois à 3 ans sa durée maximale d’une mission chez le même employeur, supprimé le délai de carence entre deux missions et permis de renouveler deux fois une mission.

A propos de cet article

Sur l’auteur

Sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Éphéméride

22 juin 1870

Procès contre la section française de l’Internationale
Le gouvernement de Napoléon III intente un procès contre la section française de l’Internationale considérée comme une société secrète subversive, et qui a joué un rôle déterminant dans l’action revendicative du prolétariat, dans la préparation des rêves et des luttes émancipatrices, dirigées par Varlin, (...)

Le gouvernement de Napoléon III intente un procès contre la section française de l’Internationale considérée comme une société secrète subversive, et qui a joué un rôle déterminant dans l’action revendicative du prolétariat, dans la préparation des rêves et des luttes émancipatrices, dirigées par Varlin, Benoît Malon et Frankel.