Le chiffre de la semaine - FO Hebdo

« 0,80 € jobs »

, Michel Pourcelot

Recommander cette page

JPEG - 236.5 ko

Pour ses migrants, l’Allemagne envisage des jobs payés 0,80 euro (80 centimes d’euro).100 000 de ces postes devraient être créés ces trois prochaines années. Ces « 0,80 € jobs » sont basés sur le volontariat mais est-il de bon ton de ne pas s’y atteler...

L’Eldorado des mini-jobs

L’Allemagne est déjà connue pour ses jobs à un euro (« Ein-Euro-Jobs »), des travaux d’intérêt général rémunérés à 1,05 euro. Issus des lois Harz (2003-2005), on ne pouvait les refuser sous peine de se voir réduire ou supprimer de déjà maigres allocations chômage. Le pays s’est même fait une spécialité des « mini jobs » atypiques, des contrats à temps partiel rémunérés 450 euros par mois maximum, largement exonérés de charges sociales. Selon le Bundesagentur für Arbeit (BA), l’agence allemande pour l’emploi, leur chiffre était estimé en 2012 à 7,4 millions, dont plus d’un tiers concernant des salariés ayant plusieurs emplois.