Le chiffre de la semaine - FO Hebdo

1 600 euros l’an pour se chauffer

, Michel Pourcelot

Recommander cette page

Les Français ont dépensé en moyenne 1 600 euros pour se chauffer en 2016, selon le site spécialisé « Quelle énergie ». La note est de 1 736 euros pour ceux qui utilisent l’électricité, représentant 38% de la population, soit les plus nombreux, contre 24 % en 1990, selon l’ADEME. La facture monte à 1 927 euros annuels pour le fioul qui est utilisé par 19% des Français, contre 20% en 1990. Ce sont dans leur majorité des particuliers habitant dans des zones rurales, qui ont du investir dans une cuve à fioul et résident dans des habitations de plus grandes superficies qu’en ville. Ces chiffres sont bien entendu des moyennes nationales englobant le territoire national, de Brest à Nice et de Charleville-Mézières à Perpignan, villes qui connaissent des climats fort différents et des factures de chauffage en conséquence.

De quel bois je me chauffe

Si l’on étudie le prix au m2, l’électricité est la plus chère : 15,9 € par an pour chauffer 1 seul mètre carré, ou 1272 euros pour 80m2, soit 106 euros par mois. Le fioul est à 12,6 euros par mois. Le gaz est à 11,6% malgré l’importante augmentation qu’il a connu ces dix dernières années, les hausses intervenant en hiver au moment où la consommation est la plus haute (cette année 2,3% en janvier, 0% en juin). C’est la deuxième énergie la plus utilisée pour se chauffer dans l’hexagone : 35% des Français. La moins chère, et de loin, est le bois : 6,1 euros annuel le m2. Problème : il émet un nombre considérable de particules fines qui coûte beaucoup à la collectivité.