Le chiffre de la semaine - FO Hebdo

9 métaux lourds pour bébés

, Michel Pourcelot

Recommander cette page

Neuf substances dangereuses ont été trouvées dans des produits consommation destinés aux enfants moins de trois ans, et pas des moindres puisqu’on y trouve des métaux lourds comme l’arsenic, des pesticides ou des polluants organiques persistants tels que le PCB. Tel est le résultat d’une enquête de l’Anses, l’EATi (étude de l’alimentation totale infantile), publiée le 29 septembre dernier et menée pendant six ans en couvrant « plus de 95 % du régime alimentaire des tout-petits ». L’Anses a également mis l’accent sur sept autres produits dangereux, à savoir l’aluminium, le cobalt, le strontium, le méthylmercure, le cadmium et la génistéine (contenue dans des aliments à base de soja). Du lourd.

Allergie aux risques...

L’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) estime prioritaire la réduction de l’exposition des enfants de cet âge aux neuf « substances ou familles de substance qu’elle juge "préoccupantes" » (plomb, arsenic inorganique, nickel, dioxines, furanes, polychlorobiphényl, acrylamide, toxines T2/HT2, déoxynivalénol et ses dérivés). Selon l’AETi, « 1 à 46% des enfants de moins de 3 ans, en fonction des classes d’âge, présentent des niveaux d’exposition jugés préoccupants pour au moins deux substances simultanément ». Reconnaissant à mots couverts un déficit de recherches en la matière, l’Anses recommande « des actions visant à acquérir des connaissances complémentaires permettant d’affiner les évaluations de risques ». A moins d’être allergique aux risques.