Le chiffre de la semaine - FO Hebdo

92% des humains respirent un air pollué

, Michel Pourcelot

Recommander cette page

92% de la population mondiale vit dans un air pollué ne respectant pas les normes de l’OMS, l’Organisation mondiale de la santé, selon un rapport publié le 27 septembre, qui évalue à quelque 3 millions le nombre de décès par an causé par la mauvaise qualité de l’air extérieur. La pollution de l’air intérieur peut s’avérer tout aussi mortelle souligne ce document. Ainsi en additionnant ces deux pollutions, le bilan des décès estimés atteignait en 2012 6,5 millions, soit 11,6% des décès dans le monde.

Effet mortel chez les pauvres

Le rapport constate aussi que près de 90% des décès liés à la pollution de l’air se situent dans les pays à revenu faible ou intermédiaire et près de deux sur trois en Asie du Sud-Est et du Pacifique occidental. Constat d’un responsable de l’OMS : « La pollution de l’air continue de peser lourdement sur la santé des populations les plus vulnérables, à savoir les femmes, les enfants et les personnes âgées ».

A propos de cet article

Sur l’auteur

En complément

Éphéméride

28 février 1956

La troisième semaine de congés payés
Les congès payés sont obtenus à la suite des grèves qui paralysent le pays en 1936, entraînant l’ouverture de négociations avec le patronat sous la tutelle du nouveau gouvernement. Fixés à quinze jours à l’origine, les congés payés minimum obligatoires se sont allongés au XXe siècle par l’action (...)

Les congès payés sont obtenus à la suite des grèves qui paralysent le pays en 1936, entraînant l’ouverture de négociations avec le patronat sous la tutelle du nouveau gouvernement.

Fixés à quinze jours à l’origine, les congés payés minimum obligatoires se sont allongés au XXe siècle par l’action législative : de deux semaines en 1936, ils passent à 3 le 28 février 1956, puis à 4 en 1969 et enfin à 5 semaines en 1982.

Mes droits

Une question ? Une réponse