Europe - FO Hebdo

Allemagne : de plus en plus de salariés sans convention collective de branche

, Evelyne Salamero

Recommander cette page

De 2003 à 2005, les quatre lois Hartz ont notamment encouragé les emplois atypiques et durci les conditions d’attribution des allocations chômage. La décentralisation de la négociation collective s’est en revanche faite progressivement.

Les accords d’entreprise dérogatoires aux conventions collectives de branche, introduits au début des années 1980, se sont développés après la réunification. De plus, les procédures d’extension ont diminué.

Résultat : les conventions de branche ne couvraient déjà plus que 52 % des salariés à l’Ouest et 35 % à l’Est en 2012, contre 68 % et 52 % en 1998. 

A propos de cet article

Sur l’auteur

Evelyne Salamero

Journaliste - Rubrique internationale

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément