Emploi et Salaires

Auchan : écarts de conduite dans un Drive

, Valérie Forgeront

Recommander cette page

L’hypermarché Auchan du Pontet dans le Vaucluse refait parler de lui. Après avoir révélé ces derniers jours le cas d’une jeune caissière qui avait accouchée prématurément en décembre après avoir subi les jours précédents une forte situation de stress liée à des échanges avec sa hiérarchie, le syndicat FO mène une nouvelle action pour la défense de salariés du Auchan Drive annexé à l’hyper.

L’action de FO au sein du Auchan Drive du Pontet (Vaucluse) met en scène deux jeunes salariés en CDI de ce service qui compte soixante-dix salariés environ dont plus de la moitié est en CDI, certains en contrats à temps partiel dits contrats étudiants.

Ces deux salariés, un homme et une femme, ont indiqué au syndicat FO avoir été victimes d’insultes de la part de leur coordinateur (leur chef direct). Le premier, un jeune homme, salarié depuis quelques années au Drive a raconté une altercation datant du 6 septembre avec son supérieur lequel aurait usé d’expressions vulgaires et menaçantes. Un mode de communication verbal en général non utilisé dans le cadre d’une relation entre un salarié et sa hiérarchie.

Ce salarié a déposé une plainte le 24 novembre à la police nationale d’Avignon. Une dizaine de salariés ont rédigé des attestations sur l’honneur (sur des formulaires Cerfa) faisant état pour certains de l’existence de l’altercation et de son contenu verbal, pour d’autres de conditions et d’une ambiance de travail fortement dégradées.

L’autre cas concerne une jeune salariée, en CDI. Elle indique avoir été elle aussi victime ces derniers mois d’insultes et pour certaines à connotation sexuelle sur son lieu de travail. Encore le Drive.

« Des comportements scandaleux »

« Tous ces salariés décrivent des problèmes récurrents avec la hiérarchie directe et des conditions de travail déplorables » indique Jean-Michel Prud’homme, délégué syndicat FO sur le site du Pontet. Le militant pointe notamment l’augmentation des cadences de travail imposées aux salariés. Ainsi explique-t-il, de 200 tâches (commandes à traiter) par heure, les objectifs de rendement à atteindre ont été récemment durcis à 250 tâches/heure.

« Les salariés du Drive ont peur de l’attitude que pourrait adopter la Direction à leur égard. Ils ont fait toutefois la démarche de prévenir notre syndicat cette semaine à propos de ces insultes ». Le représentant syndical FO « a rencontré le chef du secteur Drive » explique Jean-Michel Prud’homme « mais pour l’instant l’ambiance n’a pas changé. Des insultes fusent toujours ! »

Le syndicat FO avait cependant déjà informé la Direction de problèmes existants dans ce service. « Lors de réunions de DP (délégués du personnel) FO avait déjà alerté la Direction sur ces comportements tout-à-fait scandaleux qui violent toutes les dispositions légales et qui peuvent engager, au-delà de la responsabilité de la direction du magasin, celle de la société Auchan-France dans son ensemble ».

FO demande à la Direction de prendre immédiatement des mesures afin de faire cesser ces dysfonctionnements qui « affectent la santé physique et morale des salariés ».

Le syndicat vient d’adresser ce jour un courrier en recommandé au Directeur du magasin Auchan du Pontet. Un courriel est adressé en complément à la Direction de Auchan-France ainsi qu’à la Direccte du Vaucluse, la Direction régionale qui encadre le secteur de l’inspection du Travail.

A propos de cet article

Sur l’auteur

Valérie Forgeront

Journaliste à FO Hebdo

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément