Emploi

BNP Paribas, BPCE, Société Générale, LCL : la machine à détruire les emplois continue

, Employés et Cadres

Recommander cette page

JPEG - 248.3 ko
Photographie de Laurent Grassin (CC BY 2.0)

Communiqué de la FEC-FO - Banques et Sociétés Financières

Comme évoqué dans le titre, c’est BNP Paribas qui vient d’annoncer à son tour 200 fermetures d’agences et de 2 à 4% (près de 1 000 emplois) de suppressions d’effectifs sur 2 ans.

Une fois de plus, l’objectif est clair : réduire les coûts coûte que coûte.

FO Banques et Sociétés Financières s’insurge contre ces fermetures massives d’agences bancaires.

Elles vont détruire des milliers, voire des dizaines de milliers d’emplois et créer une casse sociale sans précédent.

En effet, si mathématiquement les départs en retraite peuvent absorber bon nombre de suppressions d’emplois, dans les faits, ce sont des centaines de licenciements ou licenciements déguisés qui s’annoncent.

Pire encore, ce n’est qu’une fois de plus le retour du chantage à l’emploi aux mutations géographiques et fonctionnelles obligatoires et même une nouvelle dégradation des conditions de travail.

Pour FO Banques, si la fréquentation des agences est en chute libre, le besoin et l’attachement des clients à leur conseiller et leur agence restent entier.

FO Banques condamne ces fermetures d’agences annoncées qui n’ont pour but que d’augmenter plus encore les milliards d’euros de bénéfices des banques françaises.

FO Banques revendique l’ouverture d’une table ronde sur l’emploi dans notre profession et interpellera dans les prochains jours, le gouvernement et les candidats à l’élection présidentielle sur une casse sociale sans précédent en préparation dans la banque.

A propos de cet article

Sur l’auteur

Employés et Cadres

Secrétaire Général
Serge LEGAGNOA
54 rue d’Hauteville
75010 Paris

Téléphone : 01 48 01 91 91
Fax : 01 48 01 91 92
E-mail : fecfo@force-ouvriere.fr

Site internet : http://www.fecfo.fr/

Sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément