Le chiffre de la semaine - FO Hebdo

Chine : -270 000 emplois en France

, Michel Pourcelot

Recommander cette page

De 2001, date de l’entrée de la Chine dans l’OMC, à 2007, 270 000 emplois auraient été détruits en France à cause du géant chinois, selon l’étude d’un économiste de la Banque de France, publiée ce mois de septembre. Soit 90 000 emplois dans l’industrie et de 180 000 dans les autres secteurs.

Multiplicateur local

Le but de l’auteur était d’étudier l’effet de la concurrence des importations chinoises sur la structure des salaires et de l’emploi local en France, en se penchant notamment sur l’effet démultiplicateur des emplois directement supprimés. Dans l’emploi manufacturier, il a estimé qu’une destruction d’emploi avait entraîné celle d’environ 1,5 emploi supplémentaire au niveau local. Quant aux salaires, ils ont été « négativement » affectés dans ce même secteur ainsi que dans celui de la distribution. Il souligne qu’en règle générale les inégalités salariales ont augmenté surtout « dans les zones où le salaire minimum n’est que faiblement contraignant ».

A propos de cet article

Sur l’auteur

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Éphéméride

24 juin 1936

La loi sur les conventions collectives du travail
Promulgation de la loi sur les conventions collectives du travail qui contient ces nouvelles dispositions relatives à la liberté syndicale, aux salaires minima fixés par catégorie et par région, à la protection ouvrière, au délai-congé, à l’organisation de l’apprentissage et à l’institution de délégués (...)

Promulgation de la loi sur les conventions collectives du travail qui contient ces nouvelles dispositions relatives à la liberté syndicale, aux salaires minima fixés par catégorie et par région, à la protection ouvrière, au délai-congé, à l’organisation de l’apprentissage et à l’institution de délégués élus par le personnel.