Événement - FO Hebdo

Couacs et rappels à l’ordre jusqu’au sein du gouvernement

, Clarisse Josselin

Recommander cette page

JPEG - 711.6 ko
Pour la quatrième fois depuis qu’il est Premier ministre, Manuel Valls a recouru mardi 10 mai 2016 à l’article 49 alinéa 3 de la Constitution pour faire adopter le projet de loi sur le travail. Photographie : F. Blanc / FO Hebdo - CC BY-NC 2.0 - flickr.com/force-ouvriere

Si le président de la République et le Premier ministre s’obstinent à la fermeté sur le projet de loi Travail, les appels à la conciliation se multiplient au sein de la majorité.

Le 25 mai, Bruno Le Roux, président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, a proposé de réécrire l’article 2, qui acte l’inversion de la hiérarchie des normes. Le lendemain, le ministre de l’Économie Michel Sapin suggérait qu’il fallait « peut-être » toucher à l’article 2. Il s’est fait immédiatement recadrer par Manuel Valls. Le 27 mai, une cinquantaine de députés ont appelé François Hollande à « une sortie de crise ».

Certains menacent d’une nouvelle motion de censure si le 49-3 était à nouveau utilisé en deuxième lecture à l’Assemblée. En direct du sommet du G7 au Japon, François Hollande n’a cependant pas donné de signe d’ouverture. 

A propos de cet article

Sur l’auteur

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Dossiers sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Éphéméride

27 mai 1871

La semaine sanglante
En France, au cours de la« semaine sanglante »qui marque la fin de la Commune de Paris, massacre des fédérés au milieu des tombes du Père-Lachaise. Le 27 mai 1943 En France, création du Conseil national de la Résistance. Saillant y représente la CGT ; Tessier la (...)

En France, au cours de la« semaine sanglante »qui marque la fin de la Commune de Paris, massacre des fédérés au milieu des tombes du Père-Lachaise.

Le 27 mai 1943
En France, création du Conseil national de la Résistance. Saillant y représente la CGT ; Tessier la CFTC.