FO Hebdo n°3226 du 18 janvier 2017 - FO Hebdo

Donald Trump inquiète les syndicats états-uniens

Recommander cette page

JPEG - 449.2 ko
Dans ses entreprises, Donald Trump a régulièrement combattu les syndicats. © SAM HODGSON / THE NEW YORK TIMES-REDUX-REA

Libéralisme - En matière sociale, il privilégie les bas salaires et la déréglementation.
Continuité - Banquiers d’affaires, grandes fortunes… des premières nominations sans surprise.
Rupture - Le nouveau président remettra-t-il en cause le libre-échange, comme il l’avait promis durant sa campagne ?

Éditorial, par Jean-Claude Mailly
- 2017, l’année des dangers ou des opportunités…

Événement 2-3
- L’AFL-CIO démonte le mythe du sauveur suprême
- Donald Trump nomme un gouvernement à son image : des « gagnants »

+ SUR LE SITE FORCE-OUVRIERE.FR

Actualité 4-5
- L’emploi saisonnier peine à sortir de la précarité
- Démissions d’enseignants : FO dit pourquoi
- EDF : FO s’oppose au projet de fermeture des boutiques
- Interview : Une réforme du travail pour des patrons corrompus en Corée du Sud
- Régions : les agents passent aux actions

Idées 6
- Revenu universel : l’OFCE estime le projet irréaliste

Pratique 7
- Le chiffre de la semaine
- Lait et viande : à cheval sur l’étiquette ?
- Agenda

Entre militants 8
- Portrait - En Corse il milite pour le syndicalisme indépendant

+ SUR LE SITE FORCE-OUVRIERE.FR

A propos de cet article

En complément

Éphéméride

22 juin 1870

Procès contre la section française de l’Internationale
Le gouvernement de Napoléon III intente un procès contre la section française de l’Internationale considérée comme une société secrète subversive, et qui a joué un rôle déterminant dans l’action revendicative du prolétariat, dans la préparation des rêves et des luttes émancipatrices, dirigées par Varlin, (...)

Le gouvernement de Napoléon III intente un procès contre la section française de l’Internationale considérée comme une société secrète subversive, et qui a joué un rôle déterminant dans l’action revendicative du prolétariat, dans la préparation des rêves et des luttes émancipatrices, dirigées par Varlin, Benoît Malon et Frankel.