Communiqué de FO

Election d’Emmanuel Macron : Déclaration du Bureau Confédéral

Recommander cette page

Déclaration du Bureau Confédéral

Les citoyen(ne)s ont élu Emmanuel Macron président de la République, rejetant l’extrême droite.
Le nouveau président de la République va avoir une responsabilité immense, pour ne pas dire historique.

Il s’agit, dans le respect des processus démocratiques, sans précipitation contre-productive, de ramener l’espoir dans la population et les travailleurs, d’apaiser les tensions en réglant les causes à l’origine de la double fracture, sociale et territoriale.

Depuis des années, Force Ouvrière met l’accent sur la nature socialement dégradante, économiquement inefficace et démocratiquement dangereuse des politiques économiques et sociales menées aux plans européen et national.

Savoir moduler, réviser ou modifier un programme, ne pas s’enfermer dans des certitudes paralysantes, respecter la liberté de négociation et la concertation sociale, ne pas confondre vitesse et précipitation, cela touche au fond et à la forme.

A écouter le nouveau Président, un premier test concernera le droit du travail, tant sur le contenu que sur la méthode, ce sera révélateur.

C’est dans cet état d’esprit que Force Ouvrière rencontrera le président de la République.

A propos de cet article

En complément

Newsletter - Communiqués

Abonnez-vous à la lettre d’information « Communiqués de Force Ouvrière »

Éphéméride

18 août 1944

En France, la CGT lance l’ordre de grève générale pour la libération du pays (en accord avec le bureau de la CFTC). Très largement suivie, cette grève contribue à paralyser les forces de l’occupant.