FO Hebdo n°3128 du 24 septembre 2014

Chaque semaine les articles du magazine et leur prolongement en ligne.

Éditoriaux de Jean-Claude Mailly

Événement

Pour compléter la lecture de l'hebdo

Actualité

Economie - FO Hebdo

Apprentissage : FO défend l’enseignement professionnel

François Hollande a élargi, le 19 septembre, les conditions d’accès à la nouvelle prime d’apprentissage de 1 000 euros. Elle sera versée à toute entreprise de moins de 250 salariés embauchant un apprenti et doublée dans les TPE. « L’accès à l’apprentissage ne dépend pas des demandes financières récurrentes (...)

Idées

Pratique

Le chiffre de la semaine - FO Hebdo

18,2 milliards de dollars

C’est le montant des prêts étudiants que les retraités américains n’ont pas fini de rembourser. Le nombre de plus de 65 ans ne pouvant plus payer leur dette étudiante, et voyant par conséquent leurs pensions ponctionnées par l’État, a été multiplié par six entre 2002 et (...)

Pour compléter la lecture de l'hebdo

  • Le SMIC

    Depuis le 1er janvier 2017 : 9,76 euros l’heure, soit 1 480,27 euros brut par mois pour 151,67 heures.

Entre militants

Entre militants - FO Hebdo

Cette semaine sur force-ouvriere.fr

Découvrez le nouveau site de la FGTA FO Nouveau site Internet avec + d’infos + de fonctionnalités + d’interactivité + d’efficacité = www.fgtafo.fr Concours du festival - Dans la Boîte, prix du Public Dailymotion Le festival Dans la Boîte vous propose sa sélection des meilleurs films institutionnels (...)

Professions (dé)réglementées : emplois et qualifications menacés - FO Hebdo

Sommaire du FO Hebdo n°3128 du 24 septembre 2014

PROJET Le gouvernement envisage de bouleverser les conditions d’accès à plus de trente métiers. SALARIÉS Pharmacies, études notariales, sociétés de taxis et autres entreprises du secteur emploient plus de 1 million de travailleurs. DANGER Ils risquent d’être les victimes collatérales du bras de fer entre le gouvernement et le patronat de ces branches.

En complément

Éphéméride

27 juin 1924

L’assassinat du leader socialiste Giacomo Matteotti
En Italie, l’opposition aux fascistes, divisée, commet l’erreur d’abandonner la lutte parlementaire et cent vingt-sept députés se« retirent sur l’Aventin ». Pourtant un sursaut était encore possible, comme en témoigne l’immense indignation qui émeut le pays après l’assassinat du leader socialiste Giacomo (...)

En Italie, l’opposition aux fascistes, divisée, commet l’erreur d’abandonner la lutte parlementaire et cent vingt-sept députés se« retirent sur l’Aventin ». Pourtant un sursaut était encore possible, comme en témoigne l’immense indignation qui émeut le pays après l’assassinat du leader socialiste Giacomo Matteotti.