À lire - FO Hebdo

God save B&M

, Corinne Kefes

Recommander cette page

Voici presque trente ans que le créateur des « aventures de Blake et Mortimer » a disparu. Mais son œuvre lui survit : aujourd’hui, il existe autant d’albums « originaux » que de « reprises ». Et ce ne sont pas moins de neuf scénaristes et dessinateurs qui ont contribué à perpétuer cet héritage.

Ce qu’on découvre en lisant cet ouvrage, c’est comment chacun d’entre eux s’est approprié l’univers de Jacobs, son exigence de travail et sa rigueur. Et cela n’a pas été un long fleuve tranquille pour la plupart : cette série porte en elle des obligations et chacun a vécu cette expérience différemment. Néanmoins, tous reconnaissent l’ampleur du travail qu’il a fallu fournir pour conserver l’esprit de Jacobs tout en lui conférant une certaine modernité.

Riche en dessins, en esquisses, en documents de travail, on touche ici à la genèse d’une œuvre et au processus de création, du côté des auteurs comme du côté éditorial ; ce sont des coulisses qui sont offertes à nos yeux pour mieux appréhender le travail de chacun.

L’héritage Jacobs de Jean-Luc Cambier et Éric Verhoest, éditions Dargaud, 224 pages, 24,99 euros.

A propos de cet article

Sur l’auteur

En complément

Agenda

Tous les événements à venir

  • Dimanche 24 septembre de 12h00 à 13h00

    RTL – LCI
    Jean-Claude Mailly sera l’invité du « Grand Jury RTL – Le Figaro – LCI », présenté par Benjamin (...)

Éphéméride

24 septembre 1814

En Autrice, arrivée de Talleyrand, représentant de Louis XVIII, au Congrès de Vienne auquel, après leur victoire sur Napoléon, au printemps de 1814, les quatre principales puissances victorieuses décident de convoquer tous les États d’Europe. Il va habilement exploiter les rivalités qui naissent entre (...)

En Autrice, arrivée de Talleyrand, représentant de Louis XVIII, au Congrès de Vienne auquel, après leur victoire sur Napoléon, au printemps de 1814, les quatre principales puissances victorieuses décident de convoquer tous les États d’Europe. Il va habilement exploiter les rivalités qui naissent entre les vainqueurs au sujet des attributions territoriales et des zones d’influence.

Mes droits

Une question ? Une réponse