Charente-Maritime

Grève à Roche PVC à l’appel de FO pour une augmentation des salaires… Entre autres

, Evelyne Salamero

Recommander cette page

JPEG - 262.7 ko
Les salariés de Roche PVC à La Rochelle sont en grève depuis ce matin vendredi 8 juillet 2016 et occupent l’entrée de l’usine 64 rue de Québec La Pallice à La Rochelle pour la satisfaction de leurs revendications.

La majorité des 27 salariés de la menuiserie Roche PVC à La Rochelle sont en grève depuis ce matin à l’appel de leur syndicat FO. Ils revendiquent une augmentation des salaires de 4%, une prime d’ancienneté, un treizième mois, des tickets restaurants et une indemnité forfaitaire de 25 euros nette mensuelle pour l’entretien des tenues de travail.

Dans cette petite entreprise, les salaires ne dépassent pas 1500 euros nets par mois, la plupart se situant autour de 1 200 euros. Roche PVC appartient à une SARL, la SER, dont les multiples établissements, situés notamment à Niort et à Bourges, emploient environ 600 salariés au total. Une SARL qui a réalisé 1,3 million d’euros de bénéfices en 2015, rappelle Sylvain Montaigne, délégué syndical FO, qui précise : « pour les salariés , cela s’est traduit par une prime de 80 euros, soit un coût d’environ 55 000 euros pour l’employeur ».

La dernière grève dans l’usine remonte à 1995

Les salariés de Roche PVC ne sont pas des habitués de la grève. Leur dernière remonte à 1995, mais visiblement aujourd’hui la coupe est pleine.

Sylvain Montaigne explique : « Cela fait six ans, depuis que je suis arrivé dans l’entreprise que j’entends la même chose, qu’on nous dit que ça va mal mais au bout d’un moment il faut arrêter de prendre les ouvriers pour des larbins ! Ce matin, la direction nous a dit qu’elle ne veut rien lâcher car sinon elle devrait fermer l’usine dans deux mois, mais on sait que le propriétaire a encore investi récemment dans une autre société. Il grossit, il grossit et nous on n’a rien ».