Congrès d’UD

Haute-Vienne : FO refuse de prendre « la voie du retour à Zola »

, Evelyne Salamero

Recommander cette page

Deux jours après la mobilisation du 9 mars pour le retrait de la loi El Khomri, les débats du XXXIe congrès de l’Union départementale FO de la Haute-Vienne ont été fortement marqués par cette question.

Plus de deux cent militants ont participé au congrès de l’Union départementale FO, à Landouge, en banlieue de Limoges, le vendredi 11 mars, sous la présidence de Frédéric Souillot, secrétaire confédéral chargé de la formation syndicale.

« L’assouplissement des règles du licenciement pour créer de l’emploi, c’est un scandale ! Je pense aux licenciés de Valdi au Palais, ou des Porcelaines Doralaine au Dorat... Qu’on leur explique qu’on les a licenciés pour mieux les réembaucher ailleurs ! Pour le moment, ils sont toujours sur le carreau ! » a notamment déclaré Serge Rozier, réélu secrétaire général.

Les délégués se sont prononcés pour la préparation de la grève générale pour le retrait du projet de loi El Khomri

« FO demande son retrait pur et simple (de l’avant-projet de loi El Khomri, ndlr), pas des aménagements ou des petites retouches (...) Le plus grave est l’inversion de la hiérarchie des normes, c’est-à-dire que les accords d’entreprise viendraient primer sur les conventions collectives qui primeraient elles-mêmes sur le code du travail ! » a souligné Frédéric Souillot, le secrétaire confédéral présent au congrès, avant de conclure : « On prend la voie du retour à Zola ! »

Une voie dans laquelle les délégués FO ont résolument refusé de s’engager, se prononçant, dans leur résolution générale votée à l’unanimité, pour « la préparation de la grève générale pour le retrait de la loi El Khomri ».

Forte de nouvelles implantations, FO va se concentrer sur la jeunesse

A l’heure du bilan, les délégués FO ont pu se féliciter du « dynamisme » de FO dans le département avec plusieurs nouvelles implantations, comme à l’aéroport de Limoges-Bellegarde, chez Eiffage construction, Valéo, les porcelaines La Fabrique ou encore les Cinémas de Limoges.

Ils vont maintenant se concentrer sur deux chantiers : les élections dans les TPE (Très petites entreprises) qui auront lieu en novembre et décembre prochain et celui de la syndicalisation des plus jeunes.

A propos de cet article

Sur l’auteur

Evelyne Salamero

Journaliste - Rubrique internationale

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Dossiers sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Agenda

Tous les événements à venir

  • Jeudi 8 décembre

    Congrés de l’UD FO 76
    Le Congrès de l’Union départementale Force Ouvrière de Seine-Maritime se tiendra à (...)
  • Vendredi 9 décembre

    Congrés de l’UD FO 22
    Le Congrès de l’Union départementale Force Ouvrière des Côtes-d’Armor se tiendra à (...)