Europe

Hinkley Point : Vote du Royaume-Uni en faveur du Brexit

, Énergie et Mines

Recommander cette page

Communiqué de FO Énergie et Mines

Le vote du Royaume-Uni en faveur du Brexit renforce encore notre demande de report du projet Hinkley Point La décision du peuple britannique de quitter l’Union européenne ne fait qu’ajouter un élément supplémentaire de taille en faveur de la nécessité de différer le lancement de construction de deux EPR à Hinkley Point.

FO Énergie et Mines réaffirme que les conditions pour un lancement immédiat du projet ne sont pas réunies ni au plan industriel compte tenu de la situation de la filière française ni au plan social, puisque trois syndicats représentant 80 % du personnel, les 6 administrateurs salariés et la plupart des cadres dirigeants y sont opposés.

FO Énergie et Mines demande donc qu’EDF renonce à tout passage en force et réitère la demande faite récemment avec la CGT et la CFE-CGC à l’État que celui-ci lance une suite à la commission Roussely sur la filière nucléaire compte tenu de tous les problèmes actuellement rencontrés avant de prendre toute décision structurante pour la filière. C’est là un impératif de bon sens.

Dans ce contexte, le vote britannique ajoute un élément d’incertitude supplémentaire particulièrement important.

Plus que jamais, EDF et ses salariés n’ont besoin dans ce dossier ni d’un passage en force ni d’une fuite en avant.

A propos de cet article

Sur l’auteur

Énergie et Mines

Secrétaire général
Vincent HERNANDEZ
60, rue Vergniaud
75640 PARIS Cedex 13

Téléphone : 01 44 16 86 20
Fax : 01 44 16 86 32
E-mail : contact@fnem-fo.org

Site internet : http://www.fnem-fo.org/

Sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Agenda

Tous les événements à venir

  • Mardi 21 février de 22h20 à 22h25

    L’AFOC sur France 5
    Emission télévisée de l’Institut National de la Consommation, réalisée en partenariat avec l’AFOC : « (...)