Emploi et Salaires

Hôpitaux de Paris : Quatrième grève en moins d’un mois, encore des points de litige

, Françoise Lambert

Recommander cette page

Pour la quatrième fois en moins d’un mois, les personnels des 38 établissements de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) ont fait grève hier à l’appel de l’ensemble de leurs organisations syndicales, dont FO, pour s’opposer à la réorganisation des 35 heures voulue par la direction de l’institution. Lors d’un rassemblement devant le siège de l’institution, les salariés ont rappelé leurs revendications : le retrait du projet de la direction sur l’organisation du travail et l’embauche d’effectifs en nombre suffisant avec notamment la titularisation des quelque 10 000 personnels précaires.

La veille au soir, la direction avait reçu les organisations syndicales pendant près de sept heures d’affilée, leur présentant des aménagements à son projet de réorganisation. Elle propose désormais l’ouverture d’un « dialogue de proximité » portant sur « l’organisation et les conditions de travail » au sein d’« un grand nombre de pôles ou services volontaires » entre juin et septembre. Un état des lieux qui associerait les représentants du personnel, avant la rédaction d’un nouveau document qui servirait de base à des négociations à l’automne.

FO revendique des embauches

« Des questions font toujours litige, indique Daniel Dutheil, secrétaire général adjoint du syndicat FO de l’AP-HP, la direction veut un état des lieux partagé, or notre syndicat n’est pas candidat à définir et organiser le temps de travail de nos collègues ». « L’amélioration des conditions de travail passe par l’embauche de personnels et notamment par la titularisation des contractuels, ajoute-il, « Nous rappellerons aussi lors des prochains rendez-vous avec la direction que la négociation doit se mener au niveau central et non groupe hospitalier par groupe hospitalier ou hôpital par hôpital ».

De nouvelles rencontres entre les organisations syndicales et la direction devraient avoir lieu la semaine prochaine. C’est aussi la semaine prochaine, le jeudi 25 juin, que les fonctionnaires hospitaliers sont appelés par leurs fédérations FO, CGT et SUD à une journée de grève et de mobilisation contre l’austérité à l’hôpital. À Paris, un rassemblement est prévu devant le ministère de la Santé. Nul doute que l’on y verra les personnels des hôpitaux de Paris.

A propos de cet article

Sur l’auteur

Françoise Lambert

Journaliste FO Hebdo - Santé - Retraite

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément