Insécurité

Incivilités dans les banques AFB : des chiffres trompeurs !

, Employés et Cadres

Recommander cette page

Communiqué de la Fédération des Employés et Cadres FO - Banques et Stés Financières

En effet, comme tous les ans en juin, l’AFB vient de nous communiquer les chiffres des actes d’incivilités recensés en 2016 pour notre profession.

En apparence ça va mieux !

Les chiffres sont en baisse : 5 340 en 2016, alors qu’en 2015 ils étaient de 5 836, mais ce n’est pas la réalité !

Pour FO Banques et Sociétés Financières cela ne reflète nullement la réalité.

Comme les années précédentes, les chiffres ne représentent que la partie émergée de l’iceberg puisque le déclaratif est volontaire, les remontées du quotidien font ressortir que tous les actes d’incivilités ne sont pas déclarés.

Les raisons sont simples :

  • le manque de temps pour remplir l’imprimé de déclaration ;
  • une banalisation des insultes verbales ;
  • le manque de suivi des déclarations génère un sentiment d’inutilité ;
  • la baisse du nombre des chargés d’accueil et globalement du nombre de salariés le tout combiné aux diminutions du nombre d’agences.

Pour FO Banques il est clair que les incivilités font partie du quotidien des salariés des banques et que nous devons :

  • augmenter le nombre d’heures de formation à ce sujet qui est en forte baisse en 2016
  • montrer que les actes d’incivilités ne restent pas impunis (fermetures de comptes, dépôt de plainte systématique, rappel à l’ordre…) ;
  • traiter les causes de ces incivilités ;
  • plus de pédagogie sur les tarifs bancaires et une politique commerciale moins « agressive ».

Car parlons des causes :

  • une tarification souvent incomprise ;
  • un manque d’effectifs pour accueillir les clients dans de bonnes conditions ;
  • une banque digitale et à distance « imposée » ;
  • une image des banques toujours plus dégradée par les affaires (amendes, fraudes, bonus hors normes, paradis fiscaux…).

Pour FO Banques, l’AFB et les dirigeants des banques doivent réagir car le sentiment d’insécurité et de mal être au travail n’a jamais été aussi grand !

Pour preuve, il y a quelques jours encore, nous étions encore informés, d’un nouveau cas de menace de mort au sein d’un réseau (BNPP) aux Antilles.

Nous pouvons retrouver cette montée de la violence dans les chiffres 2016 puisque les agressions physiques sont passées de 100 en 2015 à 194 en 2016, les agressions comportementales de 1 866 en 2015 à1 903 en 2016.

Le nombre de mains courantes déposées par les salariés est également en augmentation puisque nous passons de 237 à 266.

Ce n’est pas admissible !

Il faut agir et ce n’est pas après un hasard si le nombre de démissions ou d’arrêts maladie est en augmentation dans notre profession.

Pour FO Banques les incivilités ne sont pas une fatalité et les banques doivent traiter les causes et également les conséquences comme elles le font actuellement.

A propos de cet article

Sur l’auteur

Employés et Cadres

Secrétaire Général
Serge LEGAGNOA
54 rue d’Hauteville
75010 Paris

Téléphone : 01 48 01 91 91
Fax : 01 48 01 91 92
E-mail : fecfo@force-ouvriere.fr

Site internet : http://www.fecfo.fr/

Sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Agenda

Tous les événements à venir

  • Mardi 22 août de 07h37 à 07h45

    France 2
    Jean-Claude Mailly sera l’invité des « 4 Vérités » sur France 2
  • Mardi 22 août de 08h20 à 09h00

    France Inter
    Jean-Claude Mailly sera l’invité de Nicolas Demorand dans la matinale de France (...)