Agir pour et avec les jeunes

Intérim

, FO Jeunes

Recommander cette page

En 2012, 54% des intérimaires avaient moins de 30 ans [1]. Cette forme d’emploi se développe de plus en plus comme un accès vers l’emploi en CDI, voire en CDD puis CDI.

Bien entendu, l’intérim, comme le temps partiel, peut être volontaire, mais il s’agit ici d’évoquer toute situation qui serait subie. Et l’ampleur du phénomène laisse penser à une prédominance de la part d’intérim subi : 545100 salariés sont intérimaires au dernier trimestre 2013 avec une hausse de 4,6% par rapport au trimestre précédent [2].

FO Jeunes revendique…
- L’encadrement du recours à l’intérim (volume représenté dans l’entreprise, nombre de missions intérimaires) ;
- le renforcement du rôle du Comité d’Entreprise et du CHSCT ;
- la limitation des cas de prolongation de l’intérim.

Notes

[1Dares. (Juillet 2013). L’intérim en 2012 : fort repli du travail temporaire.

[2Dares. (Mars 2014). L’emploi intérimaire au 4e trimestre 2013.

A propos de cet article

Sur l’auteur

En complément

Newletter - FO Jeunes

Abonnez-vous à la lettre d’information « FO Jeunes »