FO Hebdo n°3214 du 5 octobre 2016 - FO Hebdo

L’indépendance syndicale n’est pas négociable

Recommander cette page

JPEG - 432.3 ko
Le Comité confédéral national de FO s’est réuni au siège de la confédération à Paris, les 29 et 30 septembre 2016. Photographie : F. Blanc (CC BY-NC 2.0)

PRÉSIDENTIELLE - FO ne donnera aucune consigne de vote, au premier comme au second tour.
ÉLECTIONS TPE - 4,5 millions de salariés sont appelés aux urnes du 28 novembre au 12 décembre.
LOI EL KHOMRI - L’opposition à la loi Travail va prendre un tournant juridique et des recours sont en préparation, notamment auprès de l’OIT.

Éditorial, par Jean-Claude Mailly
- L’égalité républicaine impose une égalité de droit

Événement 2-3
- Un comité confédéral national très déterminé
- Élections TPE : la dernière ligne droite
- FO exige l’abandon immédiat des poursuites contre les syndicalistes

+ SUR LE SITE FORCE-OUVRIERE.FR

Actualité 4-5
- Sécurité sociale : tour de passe-passe sur les comptes vieillesse
- FO exige la relaxe des quinze dans le procès Air France
- Airbus, le choc de simplification
- Le CICE , c’est beaucoup d’argent pour peu d’emploi
- Le gouvernement ouvre une concertation sur l’emploi des jeunes

Idées 6
- Énergie : quand des syndicalistes nous éclairent

Pratique 7
- Le chiffre de la semaine
- Licenciement nul : Le salarié doit être réintégré même si son emploi est sous-traité
- Agenda

Entre militants 8
- Portrait - Elle bat la campagne pour les élections TPE

+ SUR LE SITE FORCE-OUVRIERE.FR

A propos de cet article

En complément

Éphéméride

24 juin 1936

La loi sur les conventions collectives du travail
Promulgation de la loi sur les conventions collectives du travail qui contient ces nouvelles dispositions relatives à la liberté syndicale, aux salaires minima fixés par catégorie et par région, à la protection ouvrière, au délai-congé, à l’organisation de l’apprentissage et à l’institution de délégués (...)

Promulgation de la loi sur les conventions collectives du travail qui contient ces nouvelles dispositions relatives à la liberté syndicale, aux salaires minima fixés par catégorie et par région, à la protection ouvrière, au délai-congé, à l’organisation de l’apprentissage et à l’institution de délégués élus par le personnel.