Licenciement - FO Hebdo

Le retour du plafonnement des indemnités prudhomales

, Mathieu Lapprand

Recommander cette page

Alors que la première tentative, dans la loi Macron, de plafonner les indemnités perçues par un salarié victime d’un licenciement sans cause réelle et sérieuse avait été retoquée par le Conseil constitutionnel, le gouvernement persiste dans sa volonté de satisfaire cette revendication du patronat. Le nouveau mode de calcul de ce plafonnement prendrait uniquement en considération l’ancienneté du salarié, alors que la proposition de la loi Macron y ajoutait comme critère la taille de l’entreprise. Cela permettrait à un employeur de plafonner le risque qu’il prendrait à licencier illégalement un salarié. M. L.

A propos de cet article

Sur l’auteur

Sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Éphéméride

24 avril 1915

Début du génocide arménien
Début du génocide arménien, avec l’arrestation et l’assassinat de 600 notables à Constantinople. Les soldats arméniens sous l’uniforme turc sont désarmés, envoyés aux travaux forcés puis fusillés. En un peu plus d’un an, près d’un million (entre 800 000 et 1 250 000) d’Arméniens périssent, soit presque la (...)

Début du génocide arménien, avec l’arrestation et l’assassinat de 600 notables à Constantinople. Les soldats arméniens sous l’uniforme turc sont désarmés, envoyés aux travaux forcés puis fusillés. En un peu plus d’un an, près d’un million (entre 800 000 et 1 250 000) d’Arméniens périssent, soit presque la moitié de la population arménienne ottomane. Les Turcs s’accordent à reconnaître un maximum de 300 000 victimes, mais refusent d’y voir une extermination planifiée et donc un génocide.

Mes droits

Une question ? Une réponse