Communiqué de FO

Les chiffres du chômage : toujours pas d’inversion de la courbe en vue

Recommander cette page

Les chiffres du nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en juin 2016 viennent de paraitre et révèlent une situation toujours aussi inquiétante.

Ainsi, le nombre de demandeurs d’emploi, sans emploi et tenus de rechercher un emploi (cat. A) augmente de 0,2% ce qui représente 5 400 personnes de plus au chômage. Or sur la même période, le nombre de demandeurs d’emploi en activité réduite est stable (pour les catégories B et C) ce qui laisse à penser que les personnes inscrites à Pôle emploi sont dans une situation toujours aussi précaires puisqu’elles n’arrivent même plus à trouver une activité réduite ou un emploi à temps partiel.

La situation des personnes de 50 ans et plus sur le marché du travail ne s’améliore toujours pas (+0,2%) et celle des jeunes de moins de 25 ans non plus puisque ce mois-ci, le nombre de jeunes inscrits en catégorie A (sans emploi) augmente de 0.8%.

Ce ne sont pas les invocations du chef de l’état le 14 juillet qui feront baisser la courbe du chômage, bien au contraire mais comme le revendique Force ouvrière des mesures en faveur de l’investissement public et de soutien à l’investissement privé, des salaires et traitements, afin de relancer la demande et la consommation pour permettre la création d’emplois, indispensable à la résorption du chômage de masse.

FO réaffirme que le social, les droits des travailleurs, le code du travail ne sont pas des freins au développement économique du pays et à l’emploi et que s’y attaquer par le biais de la loi travail ne fait que mettre en danger la cohésion sociale et la solidarité nationale.