Événement - FO Hebdo

Les Français jugent de plus en plus intolérables les comportements et les propos racistes

, Nadia Djabali

Recommander cette page

JPEG - 584 ko
Christine Lazerges, présidente de la CNCDH. © DR

Enfin une bonne nouvelle : les Français sont de plus en plus tolérants. Et ce, contrairement à un contexte d’apparence peu propice à l’acceptation de l’autre (terrorisme, arrivées de migrants, chômage, poids des thèmes sécuritaires dans les médias), affirme la CNCDH dans son rapport annuel. La commission mesure les évolutions des préjugés en France métropolitaine depuis 1990, et l’année 2016 a enregistré une diminution de près de 45 % des actes racistes, antisémites et antimusulmans. Mais il faut dire que l’année 2015 avait connu une hausse exceptionnelle de ces actes à la suite des attentats parisiens.

Un racisme biologique minoritaire

Cette tolérance plus affirmée des Français ne veut pas dire que les préjugés se sont évanouis. Mais une avancée considérable est à noter : la quasi-disparition du racisme biologique, celui qui établit une hiérarchie des races humaines, même si on le rencontre encore à l’égard des Roms, remarque Christine Lazerges, présidente de la CNCDH.

La hiérarchie des rejets demeure stable : les Juifs, les Noirs et les Asiatiques restent les minorités les mieux acceptées, les musulmans les moins acceptés, à l’exception des Roms et des gens du voyage, de très loin les plus rejetés.

La contribution de FO figure en annexe du rapport de la CNCDH. Pour la confédération, la lutte contre le racisme, l’antisémitisme, la xénophobie et les discriminations est inhérente à l’engagement syndical libre et indépendant. Au niveau national, FO propose depuis plusieurs années à ses militants des formations qui visent à déconstruire les idées reçues en matière d’immigration, car la perception de la question migratoire et de ses conséquences économiques, sociales et juridiques a des implications directes sur les discours nourrissant la xénophobie et le racisme. Les logiques d’austérité provoquent un sentiment d’abandon et ouvrent la porte aux populistes et aux identitaires partout en Europe, ne cesse de marteler Jean-Claude Mailly. Au niveau international, FO travaille avec la CES au sein d’un réseau d’aide et d’assistance aux migrants. 

A propos de cet article

Sur l’auteur

Sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Éphéméride

24 juillet 1941

En France, création par les cardinaux et archevêques de France de la Mission de France, institution interdiocésaine.

Mes droits

Une question ? Une réponse