FO Hebdo n°3240 du 3 mai 2017 - FO Hebdo

Les préjugés et les actes racistes ont reculé en 2016

Recommander cette page

JPEG - 492.4 ko
 

Statistiques - Le rapport annuel de la CNCDH a enregistré une baisse de 45 % des actes racistes par rapport au pic de 2015.
Entretien - Sa présidente, Christine Lazerges, insiste sur l’importance de l’école dans ’apprentissage de la tolérance.
Pédagogie - Depuis plusieurs années, FO propose des formations qui déconstruisent les préjugés simplistes en matière d’immigration.

Éditorial, par Jean-Claude Mailly
- Fermes sur nos principes, déterminés sur nos revendications, libres et indépendants

Événement 2-3
- Christine Lazerges présidente de la CNCDH : « Le racisme n’existe pas dans les cours de maternelle »
- Les Français jugent de plus en plus intolérables les comportements et les propos racistes

Actualité 4-5
- Santé au travail : les discriminations nuisent à toutes et tous
- Amiante : gain de cause pour 52 anciens salariés d’Alstom
- Inflation : encore timide, mais attention…
- La liberté de la presse n’a jamais été aussi menacée selon RSF
- Le salariat de plus en plus prisé par les Français

Idées 6
- L’avenir incertain de la révolution numérique et robotique

Pratique 7
- Le chiffre de la semaine
- L’avocat : difficile à défendre

Entre militants 8
- Portrait - Il a le combat syndical dans le sang

A propos de cet article

En complément

Éphéméride

19 octobre 1862

Naissance de Marcel Sembat, journaliste et orateur
Sous l’influence d’Édouard Vaillant, il entra au comité révolutionnaire central. Dans ses articles incisifs, il menait un combat ouvert et courageux pour la défense du mouvement syndical et en faveur de l’action de la vieille CGT. Il défendit Yvetot au procès de Nantes, et protesta avec énergie contre (...)

Sous l’influence d’Édouard Vaillant, il entra au comité révolutionnaire central. Dans ses articles incisifs, il menait un combat ouvert et courageux pour la défense du mouvement syndical et en faveur de l’action de la vieille CGT. Il défendit Yvetot au procès de Nantes, et protesta avec énergie contre les poursuites et les condamnations des militants syndicalistes. Il prononça à la Chambre des discours retentissants contre l’occupation illégale par la police de la Bourse du travail et à propos de l’affiche antimilitariste. Avant la première guerre mondiale, Marcel Sembat combattit la politique antiouvrière de Clemenceau. Orateur et journaliste de talent, plein de verve, il était spirituel et mordant pour la vérité et la justice. L’évolution, disait-il, se poursuivra inexorablement et amènera la transformation sociale nécessaire. Les syndicats et les coopératives sont les facteurs indispensables de ce renouveau.

Mes droits

Une question ? Une réponse