Mobilisation

Les routiers FO en congrès et dans l’action

, Evelyne Salamero

Recommander cette page

JPEG - 575.2 ko
Jérôme Capdevielle (Secrétaire Général FO des Pyrénées-Orientale), Patrice Clos (Secrétaire Général FO de la Fédération transport et logistique), François Grasa (Secrétaire Général FO de la Fédération cheminot), Michel Coulom (Secrétaire Général FO du Tarn et Garonne) et Eric Belouni (Secrétaire Général FO du Tarn). Tous dans l’action sur Perpignan ce jeudi 26 mai 2016 journée de grève interprofessionnelle contre la Loi Travail.

Les 350 délégués au congrès de la fédération FO Transports et Logistique qui se déroule du 25 au 27 mai à Canet, près de Perpignan, ont prêté main forte à l’Union départementale FO (Pyrénées-Orientales) pour mettre en place des barrages filtrants, ce 26 mai, journée de mobilisation pour le retrait de la loi El Khomri.


Ils avaient prévenu qu’ils reviendraient et ils n’ont pas attendu la fin de leur congrès pour le faire. En appelant l’ensemble de ses structures à –« suspendre »- les actions en fin de semaine dernière, en prévision de la tenue de son congrès, la Fédération des Transports et de la logistique FO-UNCP avait averti : « cela ne veut en aucun cas dire “arrêt des grèves et manifestations contre la loi travail“ ».

Un accueil très favorable des automobilistes et des routiers

De 7 heures à 9 heures ce matin, les délégués au congrès de la fédération FO transports et logistique ont participé à deux barrages filtrants mis en place par l’Union départementale des Pyrénées-Orientales aux péages nord et sud de Perpignan, non loin du lieu où ils se réunissent pendant ces trois jours. « Nous n’avons bloqué que les camions.

JPEG - 487.8 ko
26 mai 2016, les militants FO mobilisés sur les péages du péage sud Perpignan.

Pour les automobilistes, c’était des barrages filtrants pour leur distribuer des tracts et discuter avec eux », explique Jérôme Capdevielle, secrétaire général de l’Union départementale FO. Et il souligne : « Nous avons constaté un accueil très favorable, tant de la part des routiers que des particuliers, qui nous soutiennent même si ils ne sont pas en grève et qui ont visiblement parfaitement intégré la nocivité du texte ».

TGV bloqué

Les militants de l’Union départementale ont ensuite rejoint le rassemblement interprofessionnel, auquel ont participé plus d’un millier de personnes, devant la gare de Perpignan, cette gare dont le peintre Dali décréta qu’elle était le « centre du monde » et où aujourd’hui le TGV est resté bloqué pendant près de deux heures par les manifestants.

JPEG - 486.8 ko
Blocage du TGV à la gare SNCF sur Perpignan le 26 mai 2016.

Les routiers FO ont de leur côté regagné leur salle de réunion à Canet et repris leurs travaux. Comme prévu, ils discutent en ce moment même des modalités d’actions pour les semaines qui viennent, en particulier pendant l’Euro de Foot.

La promesse gouvernementale que les routiers garderont leur régime d’indemnisation des heures supplémentaires n’a pas suffi

La promesse faite samedi 21 mai par le secrétaire d’État aux Transports, Alain Vidalies, que la Loi Travail ne modifierait pas leur régime sur les heures supplémentaires qui resteraient donc majorées à 25% n’a visiblement pas suffit.

Si les fédérations FO et CGT du transport se sont félicitées dans un communiqué commun que « le gouvernement lâche sur les heures supplémentaires » et ont salué « une très bonne nouvelle pour la profession qui souffre », elles n’en ont pas moins appelé à poursuivre le mouvement pour le retrait du projet de loi. « Les actions ne doivent pas s’arrêter, d’autres dispositifs prévus dans la loi sont à combattre, en autre les heures de nuit », considèrent les deux organisations syndicales.

Pour la Fédération FO, qui s’inscrit dans l’appel de la Confédération FO à une manifestation nationale le 14 juin avec grève, l’heure reste donc plus que jamais à la mobilisation.

A propos de cet article

Sur l’auteur

Evelyne Salamero

Journaliste - Rubrique internationale

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Dossiers sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Agenda

Tous les événements à venir

  • Mardi 21 février de 22h20 à 22h25

    L’AFOC sur France 5
    Emission télévisée de l’Institut National de la Consommation, réalisée en partenariat avec l’AFOC : « (...)