FO Hebdo n°3211 du 14 septembre 2016 - FO Hebdo

Loi Travail : quand les langues du pouvoir se délient

, Site internet Force Ouvrière

Recommander cette page

JPEG - 352.7 ko
Le recours au 49-3 avait été décidé par le gouvernement en amont... © HAMILTON / REA

PUBLICATION - Trois livres récents racontent l’élaboration de la loi El Khomri, côté gouvernemental.
RÉVÉLATION - Ils décrivent la façon dont Matignon et l’Élysée ont manœuvré.
CONFIRMATION - La décision de passer en force a été prise avant même l’écriture du texte.

En guise d’Éditorial, par Jean-Claude Mailly
- « On arrive au bout d’un système ». Extraits de l’interview de J.-C. Mailly à La Provence du 9 septembre 2016

Événement 2-3
- Loi El Khomri : quand l’Élysée tire les ficelles
- FO s’oppose à la mise en place de barèmes aux prud’hommes

+ SUR LE SITE FORCE-OUVRIERE.FR

Actualité 4-5
- Élections TPE : une campagne tous azimuts
- La garde des jeunes enfants reste parfois un casse-tête
- PPCR : le faux ami du pouvoir d’achat des fonctionnaires
- Le G20 déçoit les attentes du mouvement syndical international

Idées 6
- Comment fonctionne le Conseil constitutionnel ?

Pratique 7
- Le chiffre de la semaine
- Juridique - Co-emploi : l’ingérence d’une maison mère dans la vie de sa filiale ne suffit pas à le caractériser
- Agenda

Entre militants 8
- Portrait - Un syndicat qui monte, qui monte et qui se monte

+ SUR LE SITE FORCE-OUVRIERE.FR

A propos de cet article

Sur l’auteur

Site internet Force Ouvrière
Site internet : http://www.force-ouvriere.fr/

En complément

Éphéméride

19 octobre 1862

Naissance de Marcel Sembat, journaliste et orateur
Sous l’influence d’Édouard Vaillant, il entra au comité révolutionnaire central. Dans ses articles incisifs, il menait un combat ouvert et courageux pour la défense du mouvement syndical et en faveur de l’action de la vieille CGT. Il défendit Yvetot au procès de Nantes, et protesta avec énergie contre (...)

Sous l’influence d’Édouard Vaillant, il entra au comité révolutionnaire central. Dans ses articles incisifs, il menait un combat ouvert et courageux pour la défense du mouvement syndical et en faveur de l’action de la vieille CGT. Il défendit Yvetot au procès de Nantes, et protesta avec énergie contre les poursuites et les condamnations des militants syndicalistes. Il prononça à la Chambre des discours retentissants contre l’occupation illégale par la police de la Bourse du travail et à propos de l’affiche antimilitariste. Avant la première guerre mondiale, Marcel Sembat combattit la politique antiouvrière de Clemenceau. Orateur et journaliste de talent, plein de verve, il était spirituel et mordant pour la vérité et la justice. L’évolution, disait-il, se poursuivra inexorablement et amènera la transformation sociale nécessaire. Les syndicats et les coopératives sont les facteurs indispensables de ce renouveau.