Événement - FO Hebdo

Loi Travail : un délai trop court pour une concertation

, Mathieu Lapprand

Recommander cette page

Après les réactions syndicales et les premières mobilisations sur le Net, le gouvernement a reporté de quinze jours la présentation du texte « pour approfondir le dialogue avec les partenaires sociaux et enrichir la loi », selon les termes de Mme El Khomri. Seulement quinze jours, un délai trop court pour FO mais la seule possibilité du gouvernement au vu du calendrier parlementaire du premier semestre : son texte doit être déposé à l’Assemblée le 2 avril et le Conseil d’État doit avoir préalablement rendu son avis, le texte rectifié devant donc lui être transmis au plus tard le 14 ou le 15 mars. Entre la rue, le Net et le calendrier, la pression ne cesse de s’accroître sur le gouvernement. 

A propos de cet article

Sur l’auteur

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Dossiers sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Éphéméride

24 avril 1915

Début du génocide arménien
Début du génocide arménien, avec l’arrestation et l’assassinat de 600 notables à Constantinople. Les soldats arméniens sous l’uniforme turc sont désarmés, envoyés aux travaux forcés puis fusillés. En un peu plus d’un an, près d’un million (entre 800 000 et 1 250 000) d’Arméniens périssent, soit presque la (...)

Début du génocide arménien, avec l’arrestation et l’assassinat de 600 notables à Constantinople. Les soldats arméniens sous l’uniforme turc sont désarmés, envoyés aux travaux forcés puis fusillés. En un peu plus d’un an, près d’un million (entre 800 000 et 1 250 000) d’Arméniens périssent, soit presque la moitié de la population arménienne ottomane. Les Turcs s’accordent à reconnaître un maximum de 300 000 victimes, mais refusent d’y voir une extermination planifiée et donc un génocide.

Mes droits

Une question ? Une réponse