Théâtre

Pour débuter 2017, « Soyez vous-même »

, Michel Pourcelot

Recommander cette page

JPEG - 110.1 ko
© Antoine Melchior

Au-delà d’un entretien d’embauche déjanté, une pièce sur les rapports de force au travail « grotesques, brutaux, parfois comiques ».

Vous n’allez pas en sortir javellisé mais plutôt déterminé à ne pas l’être. Comédie s’affichant aussi déjantée qu’acide Soyez vous-même conte un entretien d’embauche singulier : une jeune femme au profil idéal, travailleuse et motivée, postule pour intégrer une entreprise qui produit et commercialise de la Javel. Elle est reçue par une directrice aveugle dont la stratégie de communication confine au mysticisme, un symbolisme assez clair.

Travail, combien de contorsions ?

La pièce se fonde sur un entretien d’embauche délirant mais c’est bien plus que cela : elle dresse le constat du rapport de force employé-employeur qui penche si favorablement vers le second (et ce n’est apparemment pas encore assez), que le candidat au travail doit épouser la forme voulue. Et exécuter un numéro de figures imposées. Ambitionnant de détourner les codes du huis clos et de la satire sociale, Soyez vous-même est signée par l’auteur et metteur en scène Côme de Bellescize. On lui dit déjà Les Errants, Amédée" et Eugénie, présentée au Théâtre du Rond-Point. Il s’est signalé en n’hésitant pas à traiter de questions telles que l’euthanasie, les migrants ou bien le handicap. Cette fois-ci, il s’est inspiré de son expérience personnelle en entreprise en tant que formateur à la prise de parole, l’un de ses premiers petits boulots. Les participants à ces formations voulaient gagner en confiance, en persuasion, en charisme, en capacité de séduction et une question revenait régulièrement : Faut-il être soi-même dans les entretiens d’embauches et plus largement dans la sphère professionnelle ?. A ses risques et périls ? Voyez vous-même...

Soyez vous-même. Texte et mise en scène de Côme de Bellescize. Avec Eléonore Joncquez et Fannie Outeiro.
- Paris : du 18 janvier au 16 avril au Théâtre de Belleville, 94 Rue du Faubourg du Temple 75011 Paris, du mercredi au samedi à 19h15, dimanche à 15h (relâches les 26 janvier, 8 et 17 mars). Tarifs de 10 à 25€. Tél. : 01 48 06 72 34 (tous les jours de 14 à 19h).
- Le Mans : 6 mars à 18h30 et 07 mars 2017 à 20h30, au Théâtre de l’Ephémère, 8 rue des Jacobins, 72000 Le Mans. Tarifs : de 5 à 18 euros. Tél. : 02 43 43 89 89
- Rungis : 17 mars 2017 à 21h au Théâtre de Rungis, 1 Place du Général de Gaulle, 94150 Rungis. Tarif unique : 8 euros. Tél. : 01 45 60 79 05