Portrait - FO Hebdo

Secrétaire général de l’union départementale du Territoire-de-Belfort : Un enthousiasme plus fort que l’inquiétude

, Evelyne Salamero

Recommander cette page

Enseignant en collège, Sébastien Mercier, qui vient de fêter ses 39 ans, a été élu secrétaire général de l’union départementale du Territoire-de-Belfort.

Il enseigne l’anglais et restera en activité encore quelques semaines avant de se consacrer totalement à son nouveau mandat à la tête de l’union départementale. Après un court passage à la FSU en 2003, où il n’a pas supporté qu’on lui dicte son comportement, Sébastien Mercier a rejoint FO, où on ne me disait plus vote ça !, parce que la liberté, c’est important ! . Il avait alors 25 ans et enseignait dans l’académie d’Amiens. Je cherchais un syndicat indépendant de tous les partis, de gouvernement ou pas, car je ne suis pas féru de politique, se rappelle-t-il. Deux ans après avoir adhéré au Syndicat national FO des lycées et collèges (SNFOLC), il part en 2006 pour le Territoire-de-Belfort où il prend contact avec l’union départementale. Il n’y avait pas de SNFOLC dans ce département. J’avais le choix entre repartir à la FSU ou créer le syndicat FO, ce que j’ai fait.

Une « aventure humaine »

114

C’est le nombre de délégués au XXe congrès de l’union départementale du Territoire-de-Belfort, le 9 mars dernier.

Son mandat dans une commission administrative paritaire est une expérience très formatrice pour faire le lien entre les situations individuelles et le contexte général. Son parcours militant découle aussi de son intérêt pour l’activité interprofessionnelle. Je m’y suis très vite naturellement engagé, certainement parce que je suis fils d’ouvriers et que j’ai très tôt pu constater que la seule force des travailleurs est de se regrouper, explique-t-il. Conscient d’entamer son mandat dans une période difficile, Sébastien Mercier est plus enthousiaste qu’inquiet. Pour lui, voir des gens changer du tout au tout parce qu’ils apprennent à se battre », n’est rien de moins qu’une « aventure humaine.