Le chiffre de la semaine

Soins aux pauvres : 16% de Grecs renoncent, la France suit

, Michel Pourcelot

Recommander cette page

En Grèce, 16% de personnes pauvres déclarent ne pas se soigner pour des raisons financières, soit plus de deux fois plus qu’en 2008 (7%), selon le Panorama de la santé : Europe 2016, un rapport publié par l’OCDE le 23 novembre dernier. Bien que moindre, cette tendance a été constatée dans plusieurs pays de l’UE, dont la France.

Inégalités en France : mention défavorable

Le rapport le note sobrement : Après la crise financière mondiale, le nombre de personnes à bas revenu faisant état d’un accès limité aux soins de santé pour des motifs financiers a augmenté dans plusieurs pays de l’UE. Parmi eux, se fait défavorablement remarquer la France, où quelque 12% de la frange la plus pauvre ne se font pas soigner, alors que ce n’est le cas que de 1,6% des plus riches. Elle fait donc partie des pays les plus inégalitaires d’Europe, derrière l’Espagne, l’Italie ou la Grèce.

A propos de cet article

Sur l’auteur

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Éphéméride

17 août 1792

En France, institution du tribunal criminel extraordinaire. Formé de juges et de jurés, élus par les sections parisiennes, il eut à connaître de soixante et une affaires et prononça vingt et une condamnations à mort.