Portrait - FO Hebdo

Stéphanie, secrétaire départementale de FO Com en Seine-et-Marne

, Evelyne Salamero

Recommander cette page

Postière, factrice puis chargée de la gestion des recommandés, Stéphanie Félicité est permanente syndicale depuis sept ans.
Son moteur : le refus de l’injustice. Sa recette : le travail d’équipe et de terrain.

Stéphanie Félicité, 40 ans, trois enfants de un à treize ans, est détachée depuis 2009 pour se consacrer à son mandat syndical. « J’ai débuté à 20 ans, je me suis tout de suite syndiquée car je ne supporte pas l’injustice et il y en beaucoup à La Poste. »

Aujourd’hui secrétaire du CHSCT local, membre de la commission exécutive de l’union départementale de Seine-et-Marne, elle est aussi secrétaire départementale de FO Com depuis septembre dernier. Dans ce département, le plus étendu de la région parisienne, le travail d’équipe s’impose tout particulièrement, surtout lorsqu’on veut privilégier le travail de terrain. « Nous sommes plusieurs à sillonner les routes pour rencontrer les agents et on n’hésite pas à leur parler individuellement. »

Sur le terrain pour informer et aider à la prise de position

Avec des réorganisations de service tous les dix-huit mois, les conflits sont fréquents. « Nous ne poussons pas les agents à la grève d’emblée. Nous les informons et nous les aidons à prendre position. Quand la négociation échoue, ce sont eux qui décident de faire grève ou pas, en connaissance de cause. » Son mot de la fin, Stéphanie le réserve à ses pairs, avec le franc-parler qui la caractérise : « On tombe sur des goujats même parmi les militants. Ils misent d’emblée sur le fait que je n’aurai pas le temps parce que j’ai un bébé et ça, je ne suis pas d’accord ! » 

JPEG - 517.9 ko
Stéphanie Félicité (au centre) entourée d’une partie de l’équipe FO Com de Seine-et-Marne.

A propos de cet article

Sur l’auteur

Evelyne Salamero

Journaliste - Rubrique internationale

En complément

Agenda

Tous les événements à venir