La force de l’information

Fiscalité des entreprises

Taxe sur les dividendes : addition salée pour l’Etat

, Valérie Forgeront

Recommander cette page

Huit milliards d’euros ? Neuf milliards ? Dix milliards ? Quelle que soit la réponse, l’addition sera salée pour l’État. Après avoir été retoquée par l’Europe au printemps dernier, la taxe de 3% sur les dividendes versés par les entreprises, instaurée en 2012, a été invalidée le 6 octobre par le Conseil constitutionnel.

Articles de cette rubrique