Éditoriaux de FO

  • Pacte de responsabilité : marché de dupes et communication politicienne

    Éditoriaux de FO par Jean-Claude Mailly

    Comme annoncé, une réunion s’est tenue le 28 février entre les organisations syndicales et patronales concernant le fameux « pacte de responsabilité ». Force Ouvrière a rappelé les raisons de fond, de forme et de méthode pour lesquelles nous étions en désaccord avec le pacte. Les « engagements » dont on parle feraient sourire si le sujet n’était aussi sérieux.

  • Le pacte de responsabilité, nouveau gadget libéral de l’Élysée

    Éditoriaux de FO par Jean-Claude Mailly

    Le sociétal ne peut en aucun cas se substituer au social, leurs champs sont différents, les attentes tout autant.
    Force est de constater aujourd’hui que les besoins sociaux sont importants et qu’ils appellent des réponses.
    C’est vrai en matière de salaires, d’emploi, de Sécurité sociale ou de (...)

  • Le mouvement du 18 mars

    Éditoriaux de FO par Jean-Claude Mailly

    Notre meeting du 29 janvier dernier, halle Freyssinet, a été un succès. On le doit en particulier aux délégations de militant(e)s venues de tout le territoire national. Près de 6.000 personnes étaient ainsi présentes.
    Face à la dégradation de la situation économique et sociale j’ai, au nom du Bureau (...)

  • Représentativité patronale et syndicale : nos désaccords

    Éditoriaux de FO

    Le gouvernement vient de nous transmettre plusieurs éléments devant figurer dans une loi dite de démocratie sociale qui s’apparente à une DDOSS (diverses dispositions d’ordre social et syndical).

  • Low cost

    Éditoriaux de FO par Jean-Claude Mailly

    La logique économique libérale en vigueur depuis le début des années 1980, en France comme en Europe, conduit à privilégier, au nom de la libre concurrence, la compétitivité-prix.

  • Pourquoi faire semblant d’être d’accord quand on ne l’est pas ?

    Éditoriaux de FO par Jean-Claude Mailly

    Délaissant le téléphone et le contact direct, les secrétaires généraux de la CGT et de la CFDT ont utilisé le courriel pour s’adresser aux autres organisations syndicales. Curieuse méthode ! Quand vous voulez« inviter » quelqu’un, vous vous assurez au préalable qu’il veut vous voir et qu’il est disponible.

  • Combattre le germe du racisme

    Éditoriaux de FO par Jean-Claude Mailly

    Le mécontentement est grandissant. Ce constat, nous n’avons pas attendu ces dernières semaines pour le dresser. Par définition au contact direct des salariés, notre syndicalisme n’a pas besoin d’avoir recours aux sondages pour le dresser.