Le chiffre

-0,1% : la consommation des Français en berne

, Michel Pourcelot

Recommander cette page

Avec une baisse de −0,1 % au deuxième trimestre 2018 (d’avril à juin), la consommation des ménages, qui freinait déjà, est passée en négatif, selon des chiffres de l’Insee, publiés le 29 août 2018. La consommation en biens poursuit quant à elle sa baisse : −0,3 % après −0,1 % le trimestre précédent, qui avait été soutenu par de nombreux achats de téléviseurs pour la Coupe du monde de football. Après l’émotion sportive, les prolongations de l’austérité et ses pieds de plomb ont calmé tout le monde.

Le PIB aussi…

La consommation contribuant largement à la croissance du PIB, celui-ci enregistre également une mauvaise performance pour ce deuxième trimestre avec 0,2%, rendant quasi-inatteignable l’objectif de 2% de croissance pour 2018. Dans ces conditions, de nouvelles économies sont à craindre pour vouloir tenir le déficit public inférieur sous la sacro-sainte barre des 3 % du PIB. De son côté, et toujours selon l’Insee, l’inflation a, en juillet, augmenté de 2,6% en un an. Pas de quoi faire rebondir la consommation des ménages.