Alerte :
Du 30 mai au 3 juin 2022 : XXVe Congrès confédéral à Rouen

1 000 embauches supplémentaires chez Renault

Emploi et Salaires par Métaux

Communiqué de FO Métaux

Ce seront au total 3 000 embauches en CDI qui auront été rendues possibles grâce à l’accord du 13 mars 2013 signé par FO.

Avec le développement de projets R&D et l’affectation de nouveaux modèles sur les sites de fabrication en France, les effets de l’accord se sont clairement concrétisés, avec une production passant de 530 000 véhicules au début de l’accord à 720 000 à la fin de cette année.

Aujourd’hui, FO ne peut que s’en féliciter.

La défense de notre industrie automobile en France et de ses emplois est et restera une priorité pour FO Métaux au moment même où s’engagent les négociations d’un nouvel accord.

Métaux Secrétaire général

Sur le même sujet

Plan d’économies chez Renault : nous devons garder la tête froide pour préserver les sites et garantir l’emploi

Communiqué FO Métaux par Métaux

A l’issue de l’exercice 2019, les salariés ont eu la confirmation qu’ils obtiendront, bien qu’en baisse, un intéressement. Nouvelle positive de courte durée puisque lors de la conférence de presse du 14 février, la direction du Groupe Renault a annoncé un vaste plan d’économies visant à réduire ses coûts (...)

Renault : les chemins flous de Choisy à Maubeuge

Industrie par  Michel Pourcelot

La fermeture annoncée du site Renault à Choisy-le-Roi s’effectuera « sans souffrances sociales », selon le président du groupe français. FO Métaux qui veillera à ce qu’il en soit bien ainsi pour les 260 salariés, s’inquiète quant à la déclinaison encore très floue du plan d’économies de deux milliards d’euros en trois ans annoncé par le fleuron de l’automobile française.

Automobile : des dizaines de milliers d’emplois à sauver

Emploi et Salaires par Evelyne Salamero

La crise sanitaire a frappé de plein fouet une industrie automobile déjà mal en point avant la pandémie. L’enjeu est colossal. Le secteur compte 400 000 salariés chez les constructeurs et équipementiers et 500 000 de plus dans la branche des services de l’automobile (concessionnaires, garages, recycleurs… ).