101e département Mayotte, le fantôme pour les pouvoirs publics

Communiqué de FO par Michelle Biaggi

Le Secrétaire Général et le Bureau Confédéral de FO tiennent à apporter tout leur soutien aux travailleurs mahorais dans leur combat contre l’insécurité. Dans l’île, les phénomènes de violence impactent tous les domaines de la vie courante dans le département. Les questions sécuritaires et migratoires, les difficultés d’accès à la santé, à l’eau, à l’emploi, à l’école, le ramassage des ordures, l’accueil dans tous les services publics entrainent des comportements violents envers les agents publics et les salariés qui ont des missions d’accueil qu’ils ne peuvent plus assumer faute de moyens financiers et humains.

Dans ce contexte, Force Ouvrière rappelle au gouvernement qu’il doit tenir ses engagements envers le 101e département pour l’application des mêmes droits que les autres départements de l’Hexagone. Il n’est pas acceptable de parler d’égalité réelle en Outre-mer et faire exactement le contraire.

Le Bureau Confédéral de FO exige du gouvernement qu’il mette tout en œuvre pour le retour au calme dans l’île par la mise en place de véritables garanties économiques, sociales et syndicales.

Michelle Biaggi Secrétaire confédérale - Secteur organisation

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Déclaration de la Commission exécutive du 23 janvier 2020

Déclaration de la Commission exécutive par Yves Veyrier

La Commission exécutive confédérale salue à nouveau les adhérents, militants, salariés engagés contre le projet du gouvernement de régime unique par points. Elle se félicite de l’initiative et de la conduite de cette mobilisation et de la grève depuis le 5 décembre, dans le cadre d’une large unité d’action syndicale, par la confédération et l’ensemble de ses Fédérations, Unions Départementales et Syndicats.

Retraites - Un 24 massif et déterminé pour le retrait

Communiqué intersyndical

Le Président de la République a donné son feu vert à l’examen en Conseil des ministres du projet de loi sur les retraites le 24 janvier 2020. Ce projet renvoie à de nombreuses ordonnances et décrets qui définiront ultérieurement et sans débat les dispositions structurantes du régime prétendu universel (...)