[12/03/2021] Ce qui change : la facture d’énergie risque encore de s’alourdir

Vos droits par  Valérie Forgeront

 

Après une hausse en février, la facture d’énergie risque encore de s’alourdir. Les tarifs réglementés du gaz (qui disparaîtront en 2023), qui concernent 3,34 millions de foyers, ont augmenté de 5,7 % en moyenne au 1er mars, après une hausse de 3,5 % en février. L’augmentation est de 1,5 % pour les ménages qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 3,4 % pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 5,9 % pour ceux qui se chauffent au gaz. La Commission de régulation de l’énergie (CRE), qui avait proposé ces hausses au gouvernement, explique que  les prix sur les marchés de gros du gaz ont été soutenus cet hiver par une forte demande mondiale, notamment en raison de la vague de froid sur le continent asiatique. À ce facteur s’ajoute une forte sollicitation des stockages en Europe au mois de janvier, ainsi que la poursuite de l’augmentation des prix du pétrole.

 Valérie Forgeront Journaliste à L’inFO militante