Le chiffre

15,2 % : pas épargnés, les Français épargnent

, Michel Pourcelot

Recommander cette page

Le taux d’épargne des ménages français a continué sa progression et atteint 15,2% au dernier trimestre 2018, contre 13,9% en 2016, selon l’Insee. Côté épargne financière, c’est le Livret A qui bat de nouveaux records, trahissant une inquiétude certaine quant au futur proche. Bien que bloqué, au moins jusqu’en 2020, à 0,75%, un taux inférieur à l’inflation, il reste le produit d’épargne le plus détenu par les Français (83 % en 2018). D’ailleurs, seuls deux Français sur dix (19%) choisissent un placement mieux rémunéré où l’argent est moins vite disponible. Les principales motivations pour épargner sont se protéger par une épargne de précaution (60 %), préparer sa retraite (24 %) et s’assurer contre le risque de dépendance (21 %), selon un sondage réalisé fin mars dernier.

Qui s’endette, épargne

L’endettement des Français croît aussi, les dettes étant comptabilisées comme une épargne, avec une hausse de l’encours de crédit aux ménages atteignant 5% sur un an (surtout due au crédit immobilier) et inquiétant les autorités financières.