[17/12/2019] Ce qui change

Vos droits par Michel Pourcelot

©Benoît DECOUT/REA

 Plusieurs procédures de reconnaissance des accidents du travail et des maladies professionnelles du régime général ont été modifiées au 1er décembre 2019. L’employeur a, par exemple, désormais un délai de 10 jours pour émettre des réserves motivées sur les circonstances professionnelles de l’accident dont s’est prévalu le salarié.

 Le versement de la prime de Noël 2019, dont le montant forfaitaire est égal à 152,45 € et n’a pas été revalorisé depuis vingt ans, a débuté le 13 décembre. Elle est réservée aux bénéficiaires de certaines allocations sociales, dont le revenu de solidarité active (RSA), la prime forfaitaire pour reprise d’activité, l’allocation de solidarité spécifique (ASS) et l’allocation équivalent retraite (AER). Pour les bénéficiaires du RSA, le montant de la prime dépend de la composition de la famille.

Michel Pourcelot Journaliste

Sur le même sujet

La prime de solidarité laisse trop de seniors de côté

Chômage par Clarisse Josselin

La « prime transitoire de solidarité », destinée aux chômeurs de plus de 60 ans en fin de droits et attendant l’âge de la retraite, est entrée en vigueur le 16 juillet. Mais ce dispositif, d’un montant de 300 euros et dont les conditions d’accès sont très restrictives, est loin de remplacer l’allocation (...)