181 623 ménages surendettés, 81,7 % avec des charges courantes

Le chiffre de la semaine par  Michel Pourcelot

Le nombre de ménages déclarées recevables par les commissions de surendettement en 2017 s’est élevé à 181 623, selon la dernière enquête annuelle de la Banque de France, publiée le 6 février 2018. Intitulée « Le surendettement des ménages. Enquête typologique 2017 », elle constate que le surendettement se concentre toujours plus sur des populations socialement défavorisées. Elle souligne aussi la proportion importante de chômeurs, soit 27%, quatre fois supérieure à celle dans la population française. Les employés (33,7 %), les ouvriers (22,9 %) et les personnes sans activité professionnelle (27,6 %) sont aussi fortement surreprésentés par rapport à leur poids dans la population française.

Logement, fiscalité, énergie...

Au total, l’endettement moyen des ménages surendettés, hors dettes immobilières, s’établit à 27 862 euros par ménage en 2017, soit une hausse de 1,4 % par rapport à 2016. Il est noté que les arriérés de charges courantes affectent 81,7 % des situations de surendettement, un taux en hausse de 4,6 points depuis 2012. Ces charges courantes sont notamment les dettes de logement (loyer et charges locatives, frais de maison de retraite/frais de maison spécialisée, dépôts de garantie...), ainsi que, catégorie en hausse depuis 2012, les dettes fiscales et celles concernant énergie et communication (électricité, gaz, chauffage, eau, téléphonie, internet). La vie courante.

 Michel Pourcelot Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

J-C Mailly : « Les revendications de FO vont de pair avec la campagne de la CES pour une augmentation générale des salaires »

L’éditorial du Secrétaire général par Jean-Claude Mailly

La semaine dernière, j’ai participé au lancement par la Confédération européenne des syndicats (CES) de la campagne pour l’augmentation générale des salaires dans tous les pays européens. Cette campagne va durer toute l’année et Force Ouvrière la relaiera en France avec ses revendications.