19 septembre 2018 : grève à l’entrepôt, au siège et aux magasins Chauss Expo

Commerce par Employés et Cadres

Communiqué de la Fédération des Employés et Cadres Force Ouvrière – Section fédérale du Commerce & VRP

Les dirigeants et actionnaires du groupe Desmazières sont en passe de supprimer une partie des emplois par des fermetures de magasin et des licenciements. Depuis le 5 février 2018, la société a été placée en redressement judiciaire. Cette entreprise a déjà subi de nombreuses coupes salariales au cours des dernières années.

Les représentants du personnel ont le sentiment que leurs dirigeants leur mentent : En sauront-ils plus lors de la réunion des représentants prévue le 19 septembre ? C’est en tout cas, avec le rapport de force qu’ils essaient de convaincre la direction.

Les dirigeants et les actionnaires ont assuré qu’ils restaient là pour faire face aux difficultés et trouver des solutions. Certains dirigeants avaient, selon leurs dires, fait valoir leurs droits à la retraite pour ne plus rien coûter à la société. FO a appris en août que depuis début juillet, ils étaient officiellement en retraite. Des retraités travailleurs n’oubliant pas une rémunération conséquente !

La Section syndicale FO chez Chauss Expo, ainsi qu’une autre organisation syndicale, a donc appelé à la grève afin d’avoir de véritables réponses à leurs inquiétudes. Si les dirigeants préparent leur avenir, les salariés doivent préparer le leur.

La Section fédérale du Commerce & VRP soutient ses adhérents. Quand la discussion et la négociation sont bloquées, il ne reste plus que la grève pour faire valoir ses droits.

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

Chez Chaussexpo, FO appelle à amplifier la mobilisation

Commerce par Clarisse Josselin

L’enseigne Chaussexpo va fermer 35 magasins, vendre son siège et supprimer 116 emplois. L’annonce a été faite aux représentants du personnel le 19 septembre. Ce même-jour, trois syndicats avaient lancé un appel à la grève. FO demande aux salariés de se préparer à mener la bagarre pour obtenir les meilleures conditions d’accompagnement.

Le Groupe Go Sport se sépare de Courir

Commerce par Employés et Cadres

La presse en parlait cet été, la direction du groupe Go Sport vient de le confirmer après avoir méprisé cette information, il y a bien un projet de vente de l’enseigne Courir pour une somme d’environ 283 millions d’euros.

Happychic : 466 suppressions de postes qui révoltent les salariés

Commerce par Valérie Forgeront

Le groupe de prêt à porter Happychic appartenant à l’association familiale Mulliez (Auchan…) a annoncé à la mi-juillet une restructuration par fusion de ses enseignes. L’annonce porte aussi la suppression de 466 postes en France, la fermeture de quatre-vingt-huit magasins sans compter celle d’un entrepôt et la suppression de dizaines de postes au siège de Roubaix.