+ 2,4 %: les Français consomment à froid

Le chiffre de la semaine par  Michel Pourcelot

En augmentant de 2,4 % en février 2018, la consommation des ménages rebondit nettement en février 2018, a pu titrer l’Insee, qui concède quelques lignes plus bas que cette reprise de la consommation provient notamment d’un rebond des dépenses en chauffage. A l’analyse, c’est principalement le froid qui a fait chauffer les porte-monnaie des Français. En effet, après un mois de janvier exceptionnellement doux, celui de février a vu chuter les températures, augmentant de 8,9 % les dépenses de chauffage (gaz et électricité) et donc la consommation d’énergie. Ce qui a porté à la hausse de la consommation qui, sinon, aurait été franchement en berne.

Coup de froid sur ce qui n’est pas lié au froid

Concomitantes à une période de sérieux froid, les dépenses en habillement et les achats alimentaires ont également été en hausse. Tout comme les produits raffinés qui rebondissent à +1,6 %, après −3,5 % en janvier, grâce notamment au... fioul domestique. Par contre, car il faut bien arbitrer les dépenses, baissent les achats de produits informatiques, d’équipements de communication et de matériel audiovisuel ainsi que les achats d’autres biens fabriqués. Comme quoi une température en-dessous de zéro peuvent réchauffer des statistiques réfrigérées par l’austérité.

 Michel Pourcelot Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Nouvelles augmentations de la facture EDF

Consommation par Evelyne Salamero

30%. C’est l’augmentation de la facture d’électricité prévue d’ici à 2017. C’est aussi l’augmentation déjà enregistrée depuis la transformation d’EDF en société anonyme en 2004, suivie de son entrée en Bourse en 2005.

Energie : loi d’obsolescence programmée ?

Communiqué de Force Ouvrière par Pascal Pavageau

Le projet de loi de « transition énergétique », voté en première lecture par l’Assemblée nationale, reprend l’approche « efficacité énergétique », au lieu de celle de « sobriété », ce qui répond à une des revendications portées par Force Ouvrière depuis le débat national tenu en 2013. De même, le développement des (...)

Chèque énergie : les inquiétudes de l’AFOC se confirment

Communiqué de l’AFOC par AFOC

La loi relative à la transition énergétique pour une croissance verte de 2015 prévoit la mise en place d’un « chèque énergie » pour les ménages à revenus modestes, en remplacement après expérimentation et à terme, des tarifs sociaux actuels de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS).