Le chiffre de la semaine

+2,8% : les produits frais chauffent

, Michel Pourcelot

Recommander cette page

Les prix à la consommation des produits frais ont augmenté de 2,8 % sur un an et de 1,6 % entre février et mars 2018. C’est la plus forte augmentation concernant les produits alimentaires enregistrée par l’indice Insee des prix à la consommation pour ce mois de mars.

Serrer la ceinture

Aujourd’hui 32 % des ménages interrogés déclarent d’ailleurs se restreindre sur leurs dépenses alimentaires alors qu’ils n’étaient que 28 % en 2015, constate la directrice du pôle Evaluation et société au Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc), interrogée le 1er mai 2018. Et pour la 3e année consécutive les Français ont fait moins bonne chère : en 2017, ils ont encore réduit leurs achats en volume de viande, et cela toutes espèces confondues, à l’exception de la viande de poulet, selon la synthèse annuelle du ministère de l’Agriculture rendue publique le 9 avril dernier. Les ménages français ne sont d’ailleurs pas montrés gourmands en mars puisque, d’après l’Insee, l’augmentation de la consommation de biens a été de 0,1%. Le PIB de la France fait lui aussi pâle figure : 0,2% pour le premier trimestre.