2013 : une année sombre sur le front de l’emploi

Communiqués de FO

La publication des chiffres du nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi à fin décembre ne laisse aucune place au doute. La situation des demandeurs d’emploi et de l’emploi ne cesse de s’aggraver, que ce soit sur un trimestre et plus encore sur une année complète.

Ainsi, le nombre de demandeurs d’emploi sans activité (Cat. A) progresse de 0.3% sur un mois et de 5.7% sur un an. Le nombre de demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi (Cat. A,B et C) s’élève désormais à 4 898 000 personnes soit +6 % sur un an !

Et toutes les tranches d’âge sont impactées, y compris les moins de 25 ans en catégorie A, B, et C (+0.2 % sur un mois et +0.8 % sur un an) et les demandeurs d’emploi de 50 ans et plus (+11.6% sur un an).

Autre effet dramatique de ces mauvais résultats : une augmentation du chômage de longue durée. Ainsi la part des demandeurs d’emploi inscrits depuis plus d’un an représente actuellement 41.9 % des demandeurs d’emploi. Par ailleurs, les demandeurs d’emploi inscrits depuis plus de 3 ans augmente de 1.7% sur un mois et de 18.1% sur un an.

Face à ce constat et dans un contexte de renégociation de la convention d’assurance chômage, Force Ouvrière considère qu’il n’est pas question de diminuer les droits à indemnisation des demandeurs d’emploi.

De plus, Force Ouvrière s’inscrit en faux contre le « pacte de responsabilité » proposé par le Président de la République aux entreprises considérant qu’il ne changera pas la donne sur le front de l’emploi et certainement pas s’agissant de l’emploi pérenne et de qualité.

Pour Force Ouvrière, la création d’emploi et donc la baisse du chômage passe par un retour de la croissance conditionné par un changement de politique macro-économique, l’abandon des mesures d’austérité et de rigueur budgétaire et cela tant au niveau français qu’européen. C’est ce que Force Ouvrière rappellera lors du grand meeting qu’elle organise le 29 janvier 2014 à Paris.

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Smic : FO conteste le Groupe d’experts et s’adresse au Premier ministre

Communiqué de FO par Yves Veyrier, Karen Gournay, Secrétaire général de Force Ouvrière, Secteur de la Négociation Collective et des Rémunérations

FO conteste le rapport du dit groupe d’experts sur le Smic qui, sans surprise, recommande de s’abstenir de tout coup de pouce et continue de présenter l’augmentation du Smic comme un coût et un frein à l’emploi, comme il l’a toujours fait depuis treize années d’existence !

Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes : la grande cause nationale du quinquennat nécessite d’aller au-delà du droit constant !

Communiqué de FO par Marjorie Alexandre, Béatrice Clicq, Secteur Égalité professionnelle, Secteur Europe - International

Le 8 novembre dernier, la France a ratifié la Convention n° 190 de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) relative à l’élimination de la violence et du harcèlement dans le monde du travail (dont la violence fondée sur le genre). Depuis son adoption par l’OIT à l’occasion de son centenaire en (...)

Résolution Comité confédéral national des 3 et 4 novembre 2021 – adoptée à l’unanimité

Communiqué de FO

Réuni à Paris les 3 et 4 novembre 2021, le CCN rappelle l’indépendance de la CGT-FO à l’égard du patronat, des gouvernements, des partis, des groupements ou rassemblements politiques, des sectes philosophiques et religieuses. Il réaffirme son attachement à la Charte d’Amiens et d’une façon générale, son indéfectible opposition à toute influence extérieure au mouvement syndical. Le syndicalisme ne doit pas lier son destin à celui de l’État, rappelant ainsi le préambule des statuts de la CGT-FO.