Le chiffre de la semaine

228 000 en 2017 : la marche nuptiale ralentit encore

, Michel Pourcelot

Recommander cette page

Le nombre de mariages enregistrés en France en 2017 a été de 228 000, contre 232 725 en 2016, selon les chiffres de l’Insee publiés en janvier 2018. Le mouvement à la baisse enclenché depuis les années 2000 s’expliquerait partiellement par la diminution du nombre de personnes de 20 à 59 ans, âges de près de 95% des mariés. Le phénomène n’est pas que français : Eurostat souligne très romantiquement que depuis 1965, le taux brut de nuptialité dans l’UE-28 a diminué de près de 50 % en termes relatifs (de 7,8 mariages pour 1 000 personnes en 1965 à 4,1 en 2013).

Sur le tard

Côté réussite de la marche nuptiale, l’institut de statistiques note également que sur 100 000 mariages célébrés en 2005, 20 499 ont été rompus avant 10 ans de mariage. Quoi qu’il en soit, plus cela va et plus on se marie tard. Concernant les mariages entre sexes différents, pour 2017 et en moyenne, les femmes ont convolé à 35,6 ans et les hommes à 38,1 ans. Ce vieillissement n’a pas cessé de s’accentuer depuis vingt ans. En 1997, au moment du mariage, les époux étaient en moyenne d’au moins cinq ans plus jeunes : 30,3 ans pour les femmes et 32,9 ans pour les hommes.