Le chiffre

40 milliards d’euros : le coût du CICE

, Michel Pourcelot

Recommander cette page

Le CICE, le Crédit impôt pour la compétitivité et l’emploi, mirifique cadeau annuel aux entreprises lancé en 2013, va grever de quelque 40 milliards les comptes publics en 2019. Ces 40 milliards pour 2019 comprennent la note notamment pour 2018 du CICE, qui n’est pas comptabilisé l’année même, soit quelque 20 milliards, auxquels s’ajoutent 20 autres milliards pour l’allègement des charges patronales, qui remplace le... CICE, mais s’applique, lui, de suite. Un remplacement appelé la « bascule du CICE » mais surtout un cumul particulièrement pesant. Un trou faramineux, sans compter la perte de recettes pour les assurances sociales, qu’il faudra bien combler à coup de rabots dans principalement, et au hasard, les dépenses publiques et à grand renfort de gel de diverses prestations sociales. Le CICE ? Une mesure au coût prohibitif souffrant cruellement d’une absence de ciblage et de conditionnalité sur la création d’emplois, déplorait déjà en septembre 2016 Pascal Pavageau, alors secrétaire confédéral du secteur économie de FO. La note s’est encore alourdie.

A propos de cet article

Sur l’auteur

Sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Agenda

Tous les événements à venir

  • Mercredi 12 décembre de 09h20 à 10h00

    :franceinfo
    Yves Veyrier sera invité sur France Info dans « :l’éco ».
  • Mercredi 12 décembre de 12h00 à 12h30

    BFM Business
    Yves Veyrier sera l’invité d’Hedwige Chevrillon sur BFM Business.