La culture africaine à l’honneur

6 au 9 août Ard’Afrique : un continent au coeur de l’Ardèche

, Michel Pourcelot

Recommander cette page

Du 6 au 9 août, c’est la 15e édition d’Ard’Afrique aux Vans. Quatre jours de dépaysement total. Le ton est donné dès le jeudi soir avec le marché nocturne artisanal où s’entremêlent productions ardéchoises et africaines. Suivent deux jours de concerts avec une programmation où, pour cette édition 2015, annoncée malheureusement comme la dernière, la part sera belle pour les poids lourds, tels que Salif Keita et Les Ambassadeurs, Mory Kante et Alpha Blondy. Les amateurs pourront également apprécier Clinton Fearon, un ancien des Gladiators, groupe jamaïcain actif depuis 1969, et Meta and The Cornerstones, des Sénégalais qui entendent « bâtir des ponts entre le reggae et des saveurs de musiques du monde ». La Batucada Bamahia, troupe de joueurs amateurs de percussions brésiliennes du Sud-Ardèche, fera entendre sa « samba métissée » entre les concerts. Parallèlement, le festival du film africain se déroulera du 5 au 9 août au Vivans et des stages de danse africaine et de percussions débuteront dès le 1er août. Ard’Afrique s’achèvera par une dernière séance de cinéma en plein air et un repas sénégalais.

Ard’Afrique 2015, 07140 Les Vans, Sud-Ardèche.
Tarifs : soirée concert (vendredi 7 août ou samedi 8 août) : prévente 22 euros, sur place 26 ; enfants (de 6 à 12 ans) 10 euros, gratuit pour les moins de 6 ans. Pass 2 jours : 7 et 8 août (nombre limité) 38 euros en prévente, 42 sur place.
Tél. : 06 52 19 89 94.
Internet : http://www.ardafrique.com/