80 000 masques pour les salariés de la poissonnerie

Coronavirus / Covid19 par FGTA-FO

Article publié dans le cadre de la campagne Election TPE du 22 mars au 6 avril

Communiqué de la FGTA-FO

À la demande de la FGTA-FO, l’association du paritarisme de la poissonnerie a libéré des fonds pour acheter des boîtes de masques afin de protéger les salariés du secteur dans la perspective du déconfinement.

Ainsi, les 1 600 entreprises vont chacune recevoir cette semaine une boite de 50 masques.

Le secteur est actuellement en grande difficulté du fait de l’absence de pêche et de la fermeture de nombreux marchés. La grande majorité des poissonneries sont des TPE avec une faible marge de trésorerie. Le risque de dépôt de bilan en série est donc à redouter avec la pandémie de Covid-19.

Les institutions de prévoyance (APGIS, Malakoff-Humanis, OCIRP) contribuent elles aussi à cet effort.

L’objectif est triple : soulager la trésorerie des entreprises, assurer la sécurité des salariés, et permettre à ces derniers de ne pas acheter eux-mêmes leurs masques.

FGTA-FO AGRICULTURE, ALIMENTATION ET TABACS ET ACTIVITÉS ANNEXES

Plus dans la campagne Election TPE du 22 mars au 6 avril
Tous les articles de la campagne

La FGTA-FO revendique la reconnaissance « de l’état de nécessité sociale » pour les salariés précaires des hôtels et restaurants

Toute l’actualité par FGTA-FO

Mardi 26 mai 2020 à Paris, Rouen, Nantes, Dijon, Toulouse, Nice se sont déroulés des rassemblements de protestation de salariés issus notamment de la restauration et de l’hôtellerie qui sont parmi les plus durement frappés par la crise du COVID-19. Les salariés de ces secteurs d’activités comptaient déjà avant la crise parmi les plus précaires.