9 mai 2019 : Fonctionnaires mobilisés !

Service Public par Services publics et de Santé

Manifestation des agents de la Fonction publique contre le projet de loi dit de transformation de la fonction publique, le 9 mai 2019 à Paris. © F. BLANC

Communiqué de la Fédération des Personnels des Services Publics et des Services de Santé Force Ouvrière

La Fédération des Personnels des Services Publics et des services de Santé Force Ouvrière se félicite de la forte mobilisation des Fonctionnaires à l’appel des 9 organisations syndicales représentatives, lors de la journée de grève et de mobilisation du 9 mai. Les cortèges ont été nombreux à travers l’hexagone et les DOM-TOM (Lille 2 000, Dunkerque 800, Orléans 2 000, Poitiers 1 500, Bordeaux 2 000, Avignon 1 800, Laval 600, Lens 500, Le Mans 2 000, La Roche sur Yon 500, Rennes 3 000, Saint Nazaire 1 000, Nancy 1 000, Saint Brieuc 1 500, Montpellier 4 000, Toulouse 4 000, Amiens 1 000, Annecy 1 000, Chambéry 1 000, Paris 35 000, Lyon 2 000, La Réunion 800, etc.), et prouvent, s’il en était besoin, le front syndical et le ras-le-bol des fonctionnaires qui exigent le retrait des projets de loi de Monsieur Macron (Ma Santé 2022, Loi Blanquer, Loi de transformation de la fonction publique) et le maintien des régimes de retraites et de pensions actuels. Ces derniers refusent et refuseront que le gouvernement passe en force, détruise des milliers d’emplois et ferme de nombreux services publics (maternité, école, etc).

Le Président de la République ne peut pas balayer d’un revers de manche les légitimes revendications des agents de la fonction publique, et considérer que 15 mois de dialogue de sourds puissent s’apparenter à du dialogue social. Nous exigeons le retrait des textes et une réelle négociation.

Dès demain, nous envisagerons la suite à donner à notre mouvement.

Services publics et de Santé Secrétaire général

Sur le même sujet